Bref, Publié, ici ou là ....

Fraternité, j’écris ton nom (suite, 2). Appel pour une fraternité nationale et universelle.

Aujourd’hui, 16 mai, paraît dans Ouest France une tribune intitulée « Pas de réponse aux enjeux sociaux et environnementaux sans fraternité », que j’ai signée, sur la proposition de Jean-Baptiste de Foucauld et à l’initiative du Laboratoire de la fraternité, avec plus de cent personnes, dont Patrick Viveret, à qui j’ai emprunté le titre de ce papier : « Fraternité, j’écris ton nom ! ». Nous proposons de faire du 16 mai, journée internationale du « vivre ensemble », une journée de la fraternité, cette troisième valeur de la République, trop souvent oubliée.

Je la publie ici, mais y reviendrai, ainsi que sur le sondage effectué à cette occasion par le Laboratoire de la fraternité, dont les résultats sont particulièrement intéressants.

PAS DE RÉPONSES AUX ENJEUX SOCIAUX ET ENVIRONNEMENTAUX SANS FRATERNITÉ

La crise écologique n’est plus à prouver. Le dérèglement environnemental n’est plus à venir, il est déjà là. Toutes les preuves abondent et nous avons bien du mal à prendre les mesures d’urgence et structurelles qui devraient s’imposer à nous.

Les défis sociaux sont pressants. La crise des gilets jaunes témoigne, parfois dans la violence, du sentiment d’injustice généré par l’accumulation de richesses dans les mains de quelques uns, et des difficultés à vivre du plus grand nombre, même dans un pays développé doté d’un système de solidarité organisée.

L’égalité femme-homme traverse une période historique de nouvelles opportunités pour établir un nouvel équilibre.
Le racisme, l’islamophobie, l’homophobie et l’antisémitisme désignent encore et toujours des boucs émissaires comme responsables de nos maux.

Face à ces défis sociaux, sociétaux, économiques et environnementaux nous sommes nombreuses et nombreux à essayer de trouver la réponse. Aujourd’hui des centaines d’alternatives existent, des projets associatifs ou entrepreneuriaux proposent des réponses innovantes, positives, responsables et durables à toutes ces crises cumulées. Elles appellent de leurs vœux une transition davantage qu’une révolution.

Pourtant la question se pose : si tant de solutions existent, pourquoi ne les appliquons-nous pas tou·te·s ensemble ? Pourquoi ne décidons-nous pas de mettre fin à ces processus destructeurs face auxquels nous avons encore les moyens d’agir, à condition que cela soit tout de suite ?

Associations, entreprises sociales, mouvements citoyens ou instituts de recherche, nous nous consacrons depuis des années à recréer du lien là où il a été brisé ; à faire apprendre la paix là où l’on apprend la haine ; à déconstruire les préjugés là où ils sont coriaces ; à faire vivre une expérience de la diversité là où l’on se replie sur soi ; à donner le goût de l’autre et de l’engagement citoyen là où pourrait ne régner que l’individualisme…

La Fraternité ne pourrait-elle pas être ce ciment qui nous manque pour donner de la puissance à nos actions collectives ? Selon le baromètre de la fraternité trois Français et Françaises sur quatre pensent en effet que l’action collective et les échanges entre personnes différentes est importante, voire indispensable, et près de 81% des personnes interrogées expriment que la diversité est une bonne chose. Comment passer de l’intention à l’action ?

En retrouvant l’usage du « Nous » et en faisant l’expérience de cette fraternité au quotidien, par l’engagement bénévole, le service civique, la solidarité de proximité, l’acceptation de la mixité et du respect de tous, la célébration de la différence dans l’unité, nous affronterons tou.te.s ensemble les priorités du siècle qui commence.

A l’initiative du Laboratoire de la Fraternité, plus de 100 personnalités proposent de faire de ce 16 mai 2019 (Journée Internationale du Vivre Ensemble) une journée française de la Fraternité. Qu’elle soit une journée nationale d’actions, de sensibilisations, de valorisations et de réalisations concrètes pour agir les uns avec les autres en y associant, toutes les fois que cela sera possible, les oubliés de la Fraternité qui ont tant à nous révéler de notre Humanité.

Les membres du Laboratoire de la Fraternité (Coexister – Unis-Cité – Singa – Kawaa – Pacte Civique – Fraternité Générale – La Cloche – Fabrique Spinoza – AFEV – France Fraternités – Solidarités Nouvelles face au Chômage – Entourage – Simon de Cyrène – Article 1 – Le Refuge – InSite – ATD Quart Monde – Indigo – Les Talents d’Alphonse – Make.org )

Signé par :

Jean-Philippe Acensi (Président Bleu Blanc Zèbre) ; Claude Alphanderry (Fondateur Labo de l’ESS) ; Eric Altmayer (Producteur Mandarin Production) ; Kévin André (Fondateur Kawaa) ; Fania Anoir (Fondatrice Place des Clichés) ; Stéphane Artano (Sénateur Saint-Pierre et Miquelon) ; Luc Barruet (Directeur-Fondateur Solidarité Sida) ; Frédérique Bedos (Fondatrice Projet Imagine) ; Valérie Becquet (Chercher et Maître de conférence Université de Cergy-Pontoise) ; Khaled Bentounes (Fondateur Scout Musulmans de France) ; Jean-Louis Bianco (Président Observatoire de la laïcité) ; Abdennour Bidar (Philosophe et Président Fraternité Générale) ; Pauline Blanchard (Co-fondatrice H’up Entrepreneurs) ; Christian de Boisredon (Fondateur Sparknews) ; Julie Boucher (Rédactrice en chef UpGeen TV) ; Joséphine Bouchez (Co-fondatrice Ticket for Change) ; Etienne Bourgois (Directeur Général Agnès B.) ; Antoine Brachet (Co-président Démocratie Ouverte) ; Nicolas Cadène (Rapporteur Général Observatoire de la laïcité) ; Alain Caillé (Sociologue et directeur Revue du Mauss) ; Stephen Cazade (Co-directeur Synlab) ; Laure Cellier (Présidente Fabrique Spinoza) ; Estelle Colas (Directrice Grandes Causes Make.org) ; Guy-Pierre Couleau (Président Syndicat National des Metteurs en Scène) ; Yolaine de Courson (Députée membre du groupe parlementaire ODD) ; Charlélie Couture (Artiste, musicien et peintre) ; Chantal Dardelet (Directrice Egalité des chances de l’ESSEC) ; Alex Dauchez (Président Make.org) ; Jean-Paul Delevoye (Haut-commissaire aux retraites) ; Frédéric Denhez (Auteur et chroniqueur France Inter) ; Erin Doherty (Directrice de la rédaction ELLE) ; Anne Dorr (Auteure et réalisatrice) ; Jean-Paul Dufrègne (Député membre du groupe parlementaire ODD) ; Antoine Dulin (Vice-président Conseil Economique Social et Environnemental) ; Jean Fontanieu (Secrétaire général Fondation d’entraide protestante) ; Jean-Baptiste de Foucauld (Fondateur Démocratie et Spiritualité) ; Jacques Fradin ( Fondateur directeur Institut de médecine environnementale) ; Bénédicte Fumey (Présidente Les Intuiteurs) ; Laura Ghazal (Auteure et réalisatrice) ; Elise Goldfarb (Co-fondatrice Elise&Julia) ; Laurent Grandguillaume (Président Territoire zéro chômeur de longue durée) ; Denis Griponne (Co-fondateur Kif Kif vivre ensemble) ; David Groison (Rédacteur en chef Phosphore) ; Samuel Grzybowski (Co-fondateur Coexister) ; Antoine Guggenheim (Responsable Scientifique UP For Humanness) ; Pierre Guilhaume (Coordinateur Pacte Civique) ; Sylvie Guillaume (Eurodéputée Parlement Européen) ; Thibaut Guilluy (Directeur général du Groupe Ares) ; Cécile Harl (Présidente Info Birmanie) ; Ghada Hatem (Fondatrice de la Maison des femmes à Saint-Denis) ; Charles-Benoît Heidsieck (Président Le Rameau) ; Pierre Henry (Fondateur et président France Fraternités) ; Cédric Herrou (Président DTC-défends ta citoyenneté) ; Joseph Herveau (Diacre SGEC) ; Jean-Pierre Igot (Président Poursuivre) ; Philippe Jahshan (Mouvement associatif) ; Catherine Kamowski (Députée) ; Eric de Kermel (Editeur) ; Gilles de Labarre (Président Solidarité nouvelles face au chômage) ; Olivier Lajous (Amiral Marine Nationale) ; Eloïse Lang (Réalisatrice) ; Bettina Laville (Présidente Comité21) ; Julia Lavani (Co-fondatrice Elise&Julia) ; Armel Le Coz (Fondateur Démocratie Ouverte) ; Cyril Le Grix (Mettre en scène et Vice-président SNMS) ; Louis-Xavier Leca (Fondateur La Cloche) ; François Leclerc (Président Vie Nouvelle) ; Jacques Lecomte (Psychologue) ; Daniel Lenoir (Editorialiste Témoignage chrétien) ; Alexandra Louis (Députée) ; Jacques Maire (Député) ; Victoria Mandefield (Fondatrice Solinum) ; Pierre Meisel (Président Jolokia) ; Nicolas Mitric (Dessinateur et scénariste de BD) ; Karim Mokhtari (Directeur 100 murs) ; Marc de Montalembert (Président CEDIAS Musée social) ; Jean-Marie Moreau (Président SACEM) ; Caroline Neyron (Déléguée générale MOUVES) ; Matthieu Orphelin (Député) ; Michel Péna (Co-fondateur PaysSages) ; Philippe Peuch-Lestrade (Trésorier PlaNet Finance) ; Bernard Pierre (Président PIMAO) ; Jean-Marc Potdevin (Président et fondateur Entourage) ; Dominique Potier (Député Assemblée Nationale) ; Florence Provendier (Députée) ; Hélène Ramajo (Fondatrice Causons) ; Marie-Noëlle Reboulet (Présidente du GERES) ; Thibault Renaudin (Président InSite) ; Jacky Richard (Président Observatoire de la qualité démocratique) ; Marie-Monique Robin (Journaliste d’investigation et écrivaine) ; Maxime de Rostolan (Fondateur de Fermes d’avenir) ; Ryadh Sallem (Fondateur CASPAAA) ; Jean-Louis Sanchez (Président ODAS) ; Philippe Segretain (Membre du Conseil Semaines Sociales de France) ; Fabienne Servan-Schreiber (Productrice de cinéma) ; Perla Servan Schreiber (Essayiste et cuisinière, Fondatrice des magasines Psychologies et CLES) ; Roohollah Shahsavar (Président Singa France) ; Thierry Sibieude (Professeur et Titulaire de la chaire Entrepreneuriat Social ESSEC) ; Hugues Sibille (Président Labo de l’ESS) ; Romain Slitine (Maître de conférences Science-Po Paris) ; Bertrand Sorre (Député) ; Béatrice Soulé (Productrice et réalisatrice) ; Joe Spiegel (Maire Kingersheim) ; Jennifer de Temmerman (Députée président du groupe parlementaire ODD) ; Solenn Thomas (Présidente Mouvement Eklore) ; Lilian Thuram (Président Fondation éducation contre le racisme pour l’égalité) ; Marie Trellu-Kane (Fondatrice unis-Cité) ; Nicole Trisse (Députée) ; Stéphane Trompille (Député) ; Romain Troublé (Directeur général Fondation Tara) ; Vaia Tuuhia (Déléguée générale Asso 4D) ; Anastasia Tymen (Consultante D21) ; Rafael Tyszblat (Président Connecting Actions) ; Antonella Verdiani (Présidente Printemps de l’éducation) ; Pauline Véron (Elue du 9e et Maire adjointe à la Mairie de Paris) ; Julien Vidal (Fondateur Ca commence par moi) ; Jérôme Vignon (Economiste) ; Eric Vinson (Chercheur et Maître de conférence à Sciences-Po Paris) ; Patrick Viveret (Philosophe)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *